New Romance

Too Late de Colleen Hoover

« L’amour vous trouve dans le pardon à la fin d’une dispute. L’amour vous trouve dans l’empathie que vous ressentez pour quelqu’un d’autre. L’amour vous trouve dans les bras que quelqu’un vous offre après une tragédie. L’amour vous trouve dans la fête après avoir vaincu une maladie. L’amour vous trouve dans le désespoir après avoir été vaincu par une maladie. »
« L’amour ne devrait pas peser comme une charge nouvelle. Il devrait rendre la vie légère comme l’air. »

too-late-1040664-264-432
Titre : Too Late
Auteur : Colleen Hoover
Maison d’édition : Hugo New Romance
Prix : 17 €
Date de publication : 03 mai 2018
Ma note : yellow-heart yellow-heart yellow-heart  / 5

Sloan n’a jamais eu une vie facile et elle a toujours dû se battre pour obtenir ce dont elle avait besoin. C’est justement pour échapper à une situation sans issue qu’elle a accepté de partager la vie de son petit ami, Asa. Depuis, elle étouffe dans cette relation toxique ; de plus, c’est un homme à la morale douteuse qui se livre à de multiples trafics. Elle n’a pas le choix de partir et décide de supporter ce qu’il lui fait subir jusqu’à ce qu’elle puisse lui échapper. Seule.

Personne ne peut l’aider à sortir de cette situation. Sauf peut-être Carter, cet étudiant aux multiples secrets qu’elle vient de rencontrer. Asa est prêt à tout pour garder Sloan. Il a besoin d’elle et il fait tout pour la persuader qu’elle ne peut pas se passer de lui.

(amazon.fr – Too Late)


Capture d_écran 2018-05-13 à 13.12.24

Comme beaucoup de lecteurs, je suis une grande adepte de Colleen Hoover. Cette auteure a toujours des idées incroyables et elle parvient à faire passer les émotions comme personne. Je suis donc très déçue de ne pas avoir réussi à accrocher avec son tout dernier roman paru en France, Too Late.

Avant même d’entrer dans l’histoire, l’auteure se livre à nous, lecteurs, à travers une lettre dans laquelle elle explique comment est née cette histoire et pourquoi elle est si différente de toutes celles qu’elle a déjà écrites. Il est vrai qu’elle ne colle pas à Colleen Hoover et ces explications sont donc les bienvenues.

Cependant, malgré cette entrée en matière et ayant donc une idées assez claire de ce qui m’attendait, je trouve que l’auteure est passée à côté de nombreuses choses qu’elle ne laisse pas passer habituellement. Par exemple, j’ai eu énormément de mal à m’attacher aux personnages, même Sloan malgré l’horreur qu’elle vit. J’ai essayé de trouver des choses attachantes chez chacun d’eux, mais il y avait toujours une chose qui me dérangeait tellement qu’il m’était impossible de me sentir proche d’eux, et c’est bien dommage car cela aurait sans doute modifié complètement mon approche de cette lecture.

Alors oui, il y a quelques rebondissements, mais le plus important arrive comme un cheveux dans la soupe et bien trop vite à mon goût… On a à peine eu le temps de se faire à la situation qu’on apprend déjà un élément important qui pour moi aurait du rester secret pendant encore un bon bout de temps. Encore une chose qui a « gâché » ma lecture, si je puis dire.

De plus, vous commencez un peu à me connaitre maintenant et vous savez que je déteste les histoires abracadabrantes sur fond réaliste, alors ici j’ai vraiment gagné le jackpot… L’histoire part tellement en cacahuète qu’on a l’impression de se retrouver dans un téléfilm d’AB3 avec de vrais psychopathes et des malheurs à la chaine, en veux-tu en voilà ! Trop, c’est trop, et là c’était à la limite du ridicule.

Je suis un peu dure dans ma critique, mais je lui ai tout de même mis la note de 6 sur 10 donc n’exagérons rien, il y a évidemment du bon aussi dans ce roman. Notamment le premier tiers avec la rencontre entre Sloan et Carter et leur rapprochement, mais aussi le fait qu’on change de narrateur et qu’on ait parfois accès aux pensées d’Asa, ce qui nous permet de comprendre ses motivations et surtout de savoir un peu d’où vient réellement son problème (même s’il n’a aucune excuse, on est d’accord)

Mais voilà, je ressors très mitigée de cette lecture car le négatif l’emporte largement sur le positif et j’en suis la première déçue. J’adore Colleen Hoover et je pense réellement que c’est une auteur talentueuse qui arrive toujours à nous toucher. Malheureusement, cette écriture différente n’a pas pris avec moi, mais je sais qu’elle prendra avec d’autres alors ne lui tournez pas le dos et laissez-lui sa chance. C’est de toute façon toujours un réel plaisir de retrouver cette auteure et j’ai hâte de lire ses prochains romans !

Très belle journée à vous,
Capture d_écran 2018-05-13 à 13.14.48

 

 


Capture d_écran 2018-05-13 à 13.07.05

 

Publicités

10 commentaires sur “Too Late de Colleen Hoover

    1. C’est parce que c’est tellement différent de ce qu’elle a l’habitude de voir je crois qu’on a été un peu surpris et qu’elle aurait dû s’en tenir à ce qu’elle sait faire : la romance, pas les thrillers définitivement 😂

      J'aime

  1. Je t’avoue que je n’ai pas lu ton avis tout simplement car comme pour tous les romans de CoHo je souhaite m’y plonger sans rien en savoir, que ce soit au niveau du synopsis ou des avis! Mais je l’achète dès mon retour de vacances et j’ai beaucoup trop hâte de le lire 😍

    Aimé par 1 personne

      1. Franchement je n’ai jamais aussi bien réussi qu’avec CoHo, c’est mon auteure préférée avec Diana Gabaldon alors c’est même un automatisme chez moi xD merci beaucoup! Je pars que le 3 juin à la fin des partiels, c’est pourquoi ça va être long d’attendre de pouvoir le lire 😭😍

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s