New Romance

Stand out de Jane Devreaux

Tome 1 : Boby

Des motards casqués et armés font irruption dans le stade où l’équipe de Boby s’apprête à jouer. En essayant de se défendre, Boby découvre que l’un des assaillants est une frêle jeune fille, Mila, dont le regard ne va plus le lâcher. Alors quand les fl ics l’embarquent, il prend en une seconde une décision qui va changer le cours de sa vie : la sauver. Pourtant tout les oppose : il est d’un milieu aisé, elle ne connaît pas sa vraie famille. Il a fait des études de sport, roule en 4×4, elle est sans papiers et vit dans un squat. Mais Mila rêve d’une vie normale où elle pourrait exercer son talent de graffeuse, et Boby découvre en Mila celle qui peut donner un sens à sa vie trop lisse. Pourront-ils essayer de vivre ensemble et de se construire un avenir, malgré leurs secrets et un entourage plus que malveillant ? Il leur faudra une grande dose de délicatesse et d’écoute pour enfin admettre que les barrières sont faites pour être repoussées et que leurs différences sont un atout.

(amazon.fr – Stand out tome 1)

28081670_10214878188128755_1794812906_o


Mon avis

Avant toute chose, sachez que malgré les nombreux points négatifs que je vais citer, j’ai passé un très bon moment avec ce livre. Je lui donne d’ailleurs une très bonne note car les points positifs permettent amplement de rattraper tout le négatif. Et puis, Boby est tellement craquant que ça rattrape tous les points négatifs qu’on peut trouver à ce roman…

Tout d’abord, je dois dire que les personnages principaux sont relativement bien construits et sont suffisamment complexes pour être intéressants (même s’ils auraient gagné à être un peu plus développés). Cependant, j’ai trouvé que les choses évoluaient très (trop) vite entre Mila et Boby et j’avoue avoir été un peu déroutée par la rapidité avec laquelle l’auteure passe sur des éléments qui, selon moi, sont importants au roman. De plus, dès la deuxième page, on est plongé dans l’action principale. Or, il aurait sans aucun doute fallut planter le décor avant toute chose.

Ensuite, même si j’ai trouvé l’intrigue plutôt intéressante, j’ai parfois eu du mal à comprendre les choix et les motivations de Mila. Mais ce sont aussi ses réactions un peu excessives qui permettent la construction d’une histoire d’amour compliquée et semée d’embûches. En plus, l’histoire est parsemée de quelques petites touches de suspenses et j’ai beaucoup aimé cet aspect des choses, même si je trouve que l’intrigue principale n’est pas vraiment aboutie.

Le plus gros point positif de ce livre est sans aucun doute le contraste entre les deux mondes : d’un côté celui de Boby, issu d’un milieu aisé, et de l’autre celui de Mila, une sans papiers qui vit dans un squat. Quand l’un passe son temps sur le terrain de rugby, l’autre graffe tous les mures qu’elle trouve. J’ai trouvé cet aspect du livre vraiment très intéressant car j’adore tout ce qui a trait au graffiti et au tatouage (autre passion de Mila).

Enfin, il faut savoir que de nombreuses références à Close-up sont faites dans Stand out (Boby étant un des personnages secondaires de Close-up). Ainsi, cela serait sans doute plus intéressant de lire la série Close-up avant de se lancer dans Stand out, ce qui n’a pas été mon cas et qui fait que j’ai été un peu dérangée par toutes ces références. Mais si vous n’avez pas le courage de vous lancer dans une autre série, pas de panique ! Stand out reste parfaitement compréhensible. Et puis si vous avez aimé Close-up, vous ne pourrez qu’adorer Stand out !

À très bientôt,
Fanny


Ma note

8 / 10

4

Intrigue : 8 / 10
Univers : 8 / 10
Personnages : 8 / 10
Écriture : 9 / 10


Tome 2 : Diego

Alors que Mélanie commence à flirter avec Luke, un bruit se fait entendre dans la maison. Luke s’enfuit et Mélanie décide d’affronter l’importun. Elle découvre alors un homme installé dans la cuisine, manifestement affamé. C’est Diego, un jeune Mexicain qui survit de petits larcins et du commerce de son corps. Au premier coup d’œil elle tombe sous le charme… Et c’est réciproque !

Elle va réussir à le faire accepter par sa famille, sans se douter qu’elle le précipite dans la gueule du loup… Fille d’enseignants de son lycée, Mélanie est tenue à l’écart des plaisirs de son âge et ce n’est pas l’arrivée de Diego, pourtant bien accepté par les parents et amis de Mélanie, qui change la donne. Mais Mélanie est têtue et devient vite accro à Diego. Alors pourquoi la pousse-t-il dans les bras des autres ? Que cache-t-il qu’elle ne peut savoir ?

(amazon.fr – Stand out tome 2)

29745532_10215292257120221_1544858443_n


Mon avis

Comme vous l’avez peut-être vu sur Instagram, je suis très mitigée quant à ma lecture du second tome de Stand Out… Alors que j’avais vraiment bien aimé le premier tome, le deuxième m’a énormément déçue. Alors je m’explique.

Tout d’abord, j’ai trouvé très compliqué de rentrer complètement dans l’histoire car, en plus de changer de narrateur, on passe alterne entre des chapitres au présent et des chapitres six ans plus tôt. C’est-à-dire qu’on a à peine le temps de s’habituer à un univers qu’on en change de nouveau et j’ai trouvé ça vraiment très frustrant. Pourtant, ce n’est pas la première fois que je lis une narration alternée, mais ici il y a vraiment quelque chose qui m’a dérangée dans la façon dont c’était fait.

Mis à part ce détail de narration, j’ai eu un autre problème, et pas des moindres… J’ai détesté le personnage de Diego, personnage principal donc. Ce gars m’a énervé du début à la fin. Je ne l’ai aimé ni à dans le passé, ni au présent. En effet, sa façon de faire, sa façon de parler, sa manière de penser… Rien n’allait. C’est le genre d’hommes qui me mettent hors de moi parce qu’ils  pensent que tout leur est dû. C’est à dire que ce que Diego veut, Diego pense qu’il peut l’obtenir en claquant des doigts. Et si ça ne va pas dans son sens, Diego met tout en oeuvre pour arriver à ses fins. Donc voilà, très peu pour moi. Heureusement, j’ai quand même beaucoup aimé le personnage de Melanie qui est très intègre et douce.

Ensuite, toutes les allusions au secret de Diego m’ont vraiment épuisée. À un moment, c’est bon on a compris qu’il cachait quelque chose de très grave, ce n’est donc pas la peine de nous le rabâcher toutes les deux pages… Surtout que j’avais à moitié deviné le secret après six chapitres. Après, il faut avouer que l’intrigue était intéressante et qu’on se laisse prendre dans l’histoire, surtout dans le dernier quart.

Au final, ça reste une lecture agréable, même si grosse déception par rapport au premier tome. J’ai d’ailleurs adoré les clins d’oeil au tome 1 avec quelques apparitions de Boby et Mila. Je pense qu’il est également important de préciser que d’autres pourraient très bien apprécier Diego puisqu’il s’agit là de goûts tout à fait personnels. Et c’est tout le mal que je vous souhaite !

On se retrouve bientôt pour une chronique sur le tome 3 consacré à Colin !

Des bisous,
Fanny


Ma note

6 / 10

3

Intrigue : 6 / 10
Univers : 8 / 10
Personnages : 5 / 10
Écriture : 7 / 10


Tome 3 : Colin

Lorsque Colin rencontre Arava, il s’éprend de son corps et de sa liberté. Elle poursuit des études d’architecture, vit en coloc avec Sally qu’elle materne, s’aventure dans des jeux intrépides et semble affranchie des contraintes familiales et sociales. Tout le contraire du trop charmant Colin, que son entourage compare sans cesse à son frère Josh au point de l’empêcher de trouver sa propre voie.

Commence alors entre eux une relation sensuelle qui semble les satisfaire. Sauf qu’Arava cache sa nudité à Colin, tout comme elle cache leur liaison à ses amis. Colin voudrait bien percer à jour le secret de cet interdit, mais rien n’y fait, le mystère s’épaissit.

Pourtant, petit à petit, Arava entrouvre quelques portes de sa vie et Colin commence à se rendre compte qu’il ne sera pas aisé de lui faire avouer et accepter les stigmates de son douloureux passé. Comment faire comprendre à la fille qui est entrée dans son coeur que rien ne peut empêcher leur histoire ? Devra-t-il, comme le lui conseillent Mila et Sandre, révéler ses propres failles à Arava pour lui prouver sa confiance et la force de ses sentiments ?

(amazon.fr – Stand Out tome 3)

Processed with VSCO with m5 preset


Mon avis

Quel plaisir de clôturer cette saga sur une bonne note ! Vous vous en souvenez sûrement, mais je n’avais pas aimé le deuxième tome de cette saga de Jane Devreaux, et ce tome 3 a largement relevé la barre (sans doute parce qu’on fair rarement référence à Diego et Mélanie, lol).

L’histoire d’Arava est très particulière et on est de suite plongé dans une ambiance sombre avec le prologue qui fait inévitablement se poser beaucoup de questions. De suite, on imagine les pires scénarios, mais on reste toujours très loin de la vérité. J’ai été très surprise lors de la révélation de ce qui lui était réellement arrivé car, même si j’avais certains doutes, j’étais encore loin d’avoir tout deviné. J’ai trouvé cet aspect du livre original et touchant.

Pour moi, le père d’Arava est carrément flippant, malsain et tordu. Et je trouve qu’elle lui a pardonné bien facilement tout le mal qu’il lui avait fait (pas de panique, je ne spoile rien).

D’un autre côté, on a Colin qui est tellement touchant et adorable. J’ai été très émue par son histoire également que je n’ai pas vue venir. Colin est en fait le petit frère de Josh qui a son rôle principal dans la saga Close-up (de la même auteure évidemment). Du coup, on se retrouve avec des personnages plus jeunes, qui vont encore au lycée et ça m’a beaucoup plu de changer d’environnement de cette façon.

Dans ce tome, Jane Devreaux n’a pas récidivé le fait de passer du présent au passé constamment et je ne peux que l’en remercier ! Tout comme je lui suis reconnaissante pour cette place qu’elle a laissée aux personnages du tome 1, en particulier Mila qui a un rôle relativement important dans ce dernier tome.

En bref, ce dernier tome est riche en rebondissements et en émotion et c’est ça que j’ai adoré. Les personnages sont atypiques et on ne peut que se sentir proche d’eux. Le seul point négatif, c’est que j’ai trouvé qu’on faisait parfois référence à des détails du tome 1 dont on ne se souvient pas forcément car on n’a pas suffisamment insisté dans ce tome-là, du coup j’ai dû pas mal réfléchir pour me souvenir de ce dont on parle ou des liens entre les personnages…

Je vous conseille évidemment de lire cette saga, surtout pour les premiers et derniers tomes qui pour moi permettent largement de relever le niveau malgré un échec pour le deuxième tome. Alors, prêts à vous lancer ?

Belle journée les marmottes,
Fanny


Ma note

8,5 / 10

4

Intrigue : 9 / 10
Univers : 8,5 / 10
Personnages : 8 / 10
Écriture : 9 / 10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s