Young Adult

Ne m’oublie pas de Victoria Stevens

Hazel a dû quitter son Angleterre natale pour rejoindre son père, un homme qu’elle connait à peine. Et le soleil, la mer et le sable blond sont bien incapables de consoler son chagrin… Jusqu’au jour où elle rencontre Red et Luca, des frères jumeaux qui vivent dans la maison d’à côté. Elle commence à réaliser qu’elle passe sans doute à côté de sa vie. Alors qu’elle tente de se reconstruire peu à peu, elle va comprendre qu’elle n’est pas la seule à lutter contre ses fantômes. Mais peut-elle accepter si facilement qu’un coeur brisé peut parfois guérir ?

(amazon.fr – Ne m’oublie pas)

thumb_DVMQ7071_1024


Mon avis

« Un beau matin, tu te réveilleras et ce ne sera plus la première chose à laquelle tu penseras. Hazel ne savait pas si cette perspective devait la consoler ou la terrifier. »

Quelle belle journée pour vous parler d’un petit roman tout doux (bon d’accord, pour la belle journée on repassera mais faisons comme si…) J’ai reçu ce roman de la part des éditions Hugo New Romance et celui-ci est publié dans leur collection New Way. Avant de me lancer dans ma lecture, je suis passée à côté d’avis positifs tout comme négatifs. Et cela m’a sans doute permis d’entrer dans le livre sans être particulièrement influencée.

Me voilà alors tournant les premières pages où je découvre Hazel, une jeune fille pleine de vie malgré le moment difficile auquel elle doit faire face. Et même si je l’ai trouvée un peu effacée, voire inutile par moment, elle reste un point d’ancrage dans la lecture. Sa relation avec les jumeaux m’a un peu surprise, on aurait dit qu’à peine arrivée, elle est devenue un personnage existentiel dans leur vie. Et je pense que cette relation aurait davantage gagné à être graduelle. Pendant la lecture, on va donc suivre le quotidien de cette bande de copain, dont Maddie et Hunter font partie également (quel est leur rôle dans l’histoire ? je ne sais pas. sont-ils nécessaires à l’histoire ? je ne crois pas.)

Oui mais voilà, Hazel n’est pas la seule à avoir souffert. Il se trouve que la famille de Red et Lucas (les jumeaux) n’est pas en reste. Et c’est ce côté que j’ai particulièrement aimé. Le fait de confronter deux formes de deuil complètement différentes. Le résumé de la quatrième de couverture est loin de dévoiler tous les secrets du livre. Et même si on se doute dès le début qu’il y a anguille sous roche, le dévoilement final reste une belle surprise.

Cependant, j’ai trouvé que l’histoire manquait de rythme et que l’intrigue n’était pas clairement définie. Qu’est-ce qui se passe ? Où on va  ? Il manquait définitivement d’un fil conducteur. D’ailleurs, à la fin du prologue, on a juste l’impression de quitter les personnages en plein milieu de l’histoire, et c’est dommage. La romance, bien que brève m’a également un peu dérangée. On ne perçoit pas le moment où les personnages deviennent plus l’un pour l’autre et ils sont aussi un peu niais…

Ce roman se lit particulièrement vite, et je trouve qu’il est parfait comme lecture de transition. Mais oui, vous savez, ce moment où vous avez tellement de choses à lire que vous ne savez pas par où commencer… Ou simplement après un livre nul. Oui, après un livre nul c’est bien aussi. Parce que je reste convaincue que notre lecture précédente influence notre lecture en cours. Moi par exemple je venais de lire Room Hate qui m’avait particulièrement déçue, du coup, il était impossible que Ne m’oublie pas soit pire ! Vous voyez l’astuce ? De rien pour le filon.

Je vous souhaite une belle journée et, surtout, de belles lectures ! À bientôt pour une nouvelle chronique !


Ma note

7 / 10

4

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s