Young Adult

Lucides de Adrienne Stoltz et Ron Bass

Sloane et Maggie sont deux filles que tout oppose, l’une a arrêté l’école pour devenir actrice, l’autre est première de classe et rève d’intégrer Columbia. Leur seul point comment est que chacune rêve de la vie de l’autre. Dès que l’une s’endort, l’autre se réveille. Leur monde ne s’est jamais confondu, jusqu’à ce que Sloane tombe amoureuse d’un garçon. L’une est réelle, l’autre est un songe. Laquelle ?


Mon avis

Dès les premières pages du livre, on comprend qu’on va suivre deux histoires en parallèles, celle de Maggie d’un côté et celle de Sloane de l’autre. La première grosse moitié de ce roman est consacrée à l’évolution des vies respectives de ces deux jeunes filles de dix sept ans sans lien particulier ni explication sur le pouquoi chacune rêve de la vie de l’autre. Certains ont trouvé cette première partie plate, moi au contraire je l’ai trouvée plutôt entrainante. Le rythme est soutenu malgré le fait qu’il ne se passe effectivement que très peu de choses, on est plutôt dans la description des sentiments amoureux naissants dans chacun des deux mondes. Au fur et à mesure, on comprend que les deux adolescentes se considèrent l’une et l’autre comme parfaitement opposées et, lors de situations compliquées, elles ont alors tendance à se comparer.

Cette première partie du livre facile à lire et entrainante m’a conquise, non seulement pour son dynamisme et tout ce qu’on apprend sur Sloane et Maggie, mais aussi parce que plus on tourne les pages, plus on aimerait comprendre où les auteurs nous emmènent. Cependant, j’ai regretté le fait que les chapitres sur Maggie soient plus élaborés que ceux sur Sloane alors que c’est justement à cette dernière que nous sommes le plus susceptibles de nous identifier.

À partir du dernier quart, l’histoire prend une tournue inattendue. On ne distingue plus la limite entre le réel et l’imaginaire, on se perd entre Maggie et Sloan : laquelle parle, laquelle est réelle ? Et je vous assure qu’on vit la confusion exactement comme les personnages de l’histoire, ce qui est d’ailleurs très troublant. Cette partie rattrape pour moi la plateur du début du roman. On imagine alors tous les scénarios possibles et imaginables… À ce moment précis, j’étais persuadée que j’allais être surprise, que la fin allait être époustouflante ! Et puis, là… La déception.

La première partie du livre agréable à lire, les derniers chapitres endiablés… Tout ça gâché en quelques phrases. Quelques phrases qui, d’un côté, permettent de comprendre d’où est née cette vie parallèle et qui, d’un autre côté, réduit à néant tous les espoirs mis dans cette fin. Alors, oui, c’est très beau et ça reste agréable à lire, mais pour moi la fin a gâché tout le plaisir que j’ai eu à lire ce livre. De plus, cette fin ne permet pas, selon moi, de tout comprendre. Certains passages du livre restent flous et n’ont aucun lien avec le dénouement final. D’autres éléments, eux, restent sans explication et je trouve ça dommage, car c’est un livre dans lequel j’ai mis beaucoup d’espoir et au final je ressors déçue de ma lecture. Cependant, loin de moi l’idée de discréditer ce livre qui reste un très bon roman en soi ! Et je vous conseille d’ailleurs de le lire. Peut-être serez-vous séduits par cette fin qui m’a, personnellement, déçue.


Ma note

6,5 / 10

3

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s