Fantastique

La Passe-Miroir de Christelle Dabos

Tome 1 : Les fiancés de l’hiver

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

(amazon.fr – La Passe-Miroir tome 1)


Mon avis

Ophélie est donc une jeune fille quelconque, timide et réservée qui se voit contrainte à épouser un homme du Pôle qu’elle n’a jamais vu. Trop vite, elle doit dire adieu à ceux qu’elle aime et quitter Anima pour aller vivre avec son futur époux, un homme rustre et impoli qui a l’air de vouloir d’elle autant qu’elle veut de lui, très peu donc. Le monde dans lequel elle se retrouve est bercé d’illusions et les pouvoirs des habitants du Pôle dépassent de loin ceux des habitants d’Anima. Cachée aux yeux de tous, Ophélie commence pourtant à démêler le vrai du faux.

J’ai été un peu déçue par ce roman, j’en avais entendu tellement de bien et j’étais tellement pressée et surexcitée à l’idée de le lire que je pense m’être fait une idée de l’histoire toute autre que celle que j’ai finalement lue. Même si j’ai adoré l’univers très particulier de ce roman, je n’ai pas tellement accroché avec l’histoire et les personnages. On se retrouve ici dans un autre temps avec un vocabulaire que je n’ai pas l’habitude de rencontrer dans les livres et pourtour ça sonnait vraiment très bien, j’ai adoré cet aspect-là de l’histoire. J’ai également aimé le fait que tous les objets aient une « âme » et une émotion qui transparait de celle de leur maître. C’est assez perturbant au début, mais n s’y fait très vite. Au final, il y a de nombreuses choses qui m’ont beaucoup plues. Mais alors qu’est-ce qui m’a déplu, vous me demanderez ?

Eh bien c’est la lenteur de l’histoire… Si vous lisez mes avis, vous avez que c’est une critique que je fais fréquemment. Je déteste les longueurs dans un livre tout simplement parce que ça m’ennuie. Si je m’arrête dans ma lecture pour aller me coucher sans avoir hâte de lire la suite, je sais d’avance que le roman ne me conquerra pas. Oui, l’histoire était amusante et intrigante, mais il n’y a eu aucun véritable fond, même la fin n’a suscitée aucune émotion pour moi même si cette partie est bien plus rythmée que la première. Je dois quand même avouée que je suis bluffée par l’imagination débordante de l’auteure. Et puis ce monde de faux-semblant et d’hypocrisie nageant dans l’illusion dépeint plutôt bien notre société actuelle.

Cependant, je ne baisse pas les bras parce que l’histoire a tout de même été agréable à lire et j’ai entendu dire que le second tome était beaucoup mieux que le premier. Malgré ma déception je reste lucide, ce livre est une perle en termes d’écriture et de description. Il fallait que Christelle Dabos soit très au clair avec son univers pour nous le décrire de manière aussi précise et pointilleuse. À certains moments j’ai même cru voyager dans la Citacielle avec Ophélie ! Si vous l’avez lu, j’espère que vous avez aimé, n’hésitez pas à partager votre avis avec moi. Sinon, on se retrouve une fois que j’aurai lu le tome 2 pour en discuter. Bon début de semaine à tous !


Ma note

7 / 10

3


Tome 2 : Les disparus du Clairdelune

Mon avis

« La première fois que je vous ai vue, je me suis fait une piètre opinion de vous. Je vous croyais sans jugeote et sans caractère, incapable de tenir jusqu’au mariage. Ca restera à  jamais la plus grosse erreur de ma vie. »

Beaucoup de choses à ajouter pour ce deuxième volet qui rattrape quelque peu le premier qui ne m’avait pas vraiment conquise finalement. Déjà, ce que j’ai trouvé vraiment très intéressant et malheureusement manquant dans beaucoup de romans, c’est le résumé du premier tome. Certains attendent parfois un an, deux ans voire plus avant de lire le prochain tome et je trouve déplorable de ne pas avoir systématiquement de rappels. Autre chose, mais toujours dans la même veine, j’ai adoré la « carte », si on peut appeler ça ainsi, au tout début du livre qui récapitule en fait les différents maisons avec les pouvoirs correspondants et les hiérarchies entre les personnages du roman.

En ce qui concerne le contenu maintenant, ce deuxième tome est sans aucun doute beaucou plus riche que le précédent au niveau de l’action. Cependant, les enquêtes c’est vraiment pas ma tasse de thé… Mais ici, c’est un jugement personnel, aucun doute que l’enquête a été bien menée et découle sur un rebondissement inattendu qui plaira certainement a beaucoup d’entre vous. Après, moi le livre ne m’a vraiment intéressée que pendant les 100 dernières pages, alors oui c’est peu, mais ces 100 pages rattrapent amplement les manques de la première partie. On va de rebondissement en rebondissement sans avoir même le temps de reprendre notre souffle. Et puis on se retrouve à refermer le livre avec des questions plein la tête !

Au niveau des personnages, alors que Thorn commence à se dévoiler petit à petit (il ne faut quand même pas lui en demander trop à celui-là), Ophélie ressort vraiment grandie de cette suite. Elle est capable de se remettre en question de manière très juste et se pose les bonnes questions. Elle essaye également de prendre son indépendance et de s’affirmer face à sa famille. Elle prend ses responsabilité et murit réellement tout au long de ses aventures. Les personnages secondaires sont pour le coup vraiment secondaires car on ne parle presque pas d’eux dans ce roman centré presque exclusivement sur Ophélie et Thorn. Mais les relations entre personnages principaux et secondaires restent intéressantes.

Christelle Dabos s’impose clairement avec cette sage. Son écriture est toujours aussi surprenante et son imagination débordante ne cesse de m’épater. L’univers de ce livre est tout simplement fabuleux, c’est vraiment agréable d’être dépaysé de cette façon. Bref, je me plongerai certainement dans la suite puisque je vous l’ai dit, la fin me laisse coite. Et j’ai vraiment hâte de savoir et surtout de comprendre où l’auteur veut en venir. Si mon premier avis ne vous a pas convaincu à lire ce livre, j’espère que ce second le fera, car même si elle a ses lacunes, cette saga est vraiment fascinante.


Ma note

7,5 / 10

4

Publicités

8 commentaires sur “La Passe-Miroir de Christelle Dabos

    1. Alors je ne l’ai pas encore lu et je ne pense pas le lire tout de suite parce que je n’ai pas spécialement accroché avec les deux premiers tomes, mais pour sûr je vais le lire et j’espère en penser la même chose que tous ceux qui l’ont déjà lu 😀

      J'aime

      1. Je m’incruste dans la conversation 🙂 Le tome 3 a quelque chose de différent. Sans te spoiler, il est toujours un peu lent à démarrer (c’est le rythme de l’auteur) mais cette fois, l’attente est doublement récompensée ! J’ai trouvé la fin vraiment géniale, et beaucoup plus explosive que celle des deux premiers.

        Aimé par 1 personne

      2. Aller, ça me donne déjà plus envie de me lancer car j’avoue avoir quand même été un peu déçue des deux premiers, pas trop mon genre de lecture, très lent comme tu dis… Mais de toute façon j’ai acheté le tome 3 pour me forcer à continuer la saga hahah !

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s