Coups de coeur·Young Adult

Everything Everything de Nicola Yoon

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

(amazon.fr – Everything Everything)


Mon avis

« Être amoureux de toi, c’est encore mieux que de l’être pour la première fois. C’est comme si c’était la première, la dernière et l’unique fis en même temps. »

À peine quelques pages tournées, j’ai su que j’allais aimé ce livre… Il y a de la joie de vivre malgré la maladie, que je ne connaissais pas du tout d’ailleurs (ce qui m’a permis d’en apprendre beaucoup). La présentation du livre est aussi un point fort car il y a des dessins, des notes de la main de Madeline, on est toujours surpris de trouver ce genre de chose mais, moi, j’adore ! Du coup, les chapitres sont parfois très courts (quelques lignes) et ça rend la lecture super fluide, sans longueur et donc très agréable à lire. Everythnig Everything est effectivement très bien écrit. On se trouve dans les pensées de Madeline, au coeur de sa maladie et ça nous permet de comprendre son quotidien et puis surtout de compatir avec sa mise à l’écart du monde et son désir de découvrir ce qu’elle rate.

Il faut savoir également que la maladie de Madeline n’implique pas qu’elle, sa maman est également très présente pour elle, elle est d’ailleurs médecin et peut donc lui faire quelques soins. Cette proximité a créé un réel lien entre les deux femmes qui passent tout leur temps ensemble. Vous pouvez dès lors imaginer la réaction de sa mère lorsqu’un garçon entre dans la vie de Madeline…

J’ai vraiment adoré la personnalité des personnages, aussi bien celle de nos deux héros que celle de l’infirmière. Aucun personnage ne sonne creux, ils sont tous consistants et apportent énormément à l’histoire. Maddy et Olly sont d’ailleurs définitivement devenu mon coupe number one ! Ils sont juste trop adorables. On suit d’abord leur relation par mails puis par chat avant de partager leur première rencontre.

Dans ce livre j’ai trouvé de l’humour, de la magie, des relations conflictuelles d’une part et soudées d’autre part. Et puis, cette fin on en parle ? Je ne voudrais en aucun cas vous spoiler mais WAW ! Si je m’attendans  à ça ! C’était tout simplement époustoufflant et je n’aurais jamais pu me douter d’un truc pareil ! J’ai lu ce livre en quelques heures, je n’ai pas pu le lâcher. J’en ai adoré chaque moment et j’ai tellement hâte de voir le film… C’est évidemment un énorme coup de coeur. Pour le moment, le plus gros de cette année 2017. Ce livre m’a définitivement fait rêver et je regrette de l’avoir lu aussi vite pour ne pas avoir pu en profiter plus longtemps.

Quoi, vous n’avez pas encore compris ?! JETEZ-VOUS DESSUS BON DIEU !


Ma note

6c3771_2755539d87f04c3ab2d6fbe7f9294f3c~mv2

9,5 / 10

5

Publicités

3 commentaires sur “Everything Everything de Nicola Yoon

    1. Écoute, en Belgique le film ne sort que le 2 août (et encore, c’est une avant première… 😩) donc je n’ai pas encore eu l’occasion de le voir mais je réponds à ta question dès que c’est chose faite !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s